La boutique solidaire de la ressourcerie de Lisieux ouvrira samedi

la-boutique-solidaire-de-la-ressourcerie-de-lisieux-ouvrira-samediAprès avoir lancé la collecte d’objets en novembre, la ressourcerie du pays d’Auge ouvrira sa boutique solidaire samedi 11 février 2017, dans les locaux de l’ancienne blanchisserie Le grand bleu. Mode d’emploi.

Pourquoi ? Comment ?

D’où viennent les objets qu’on va pouvoir y acheter ?

De dons faits par des entreprises et particuliers qui souhaitent se débarrasser de meubles et objets lors d’un déménagement, d’un décès, du rangement d’un grenier… Les bénévoles et salariés de la ressourcerie les nettoient, réparent si besoin et les mettent en vente dans la partie boutique de la structure.

Les particuliers peuvent déposer leurs objets directement au local de la ressourcerie, ou dans le conteneur, récemment installé à la déchetterie de Lisieux.

Que pourra-t-on y trouver ?

Tout… ou presque : de l’électroménager (réfrigérateur, micro-ondes, aspirateurs…), de l’informatique (ordinateur, portables…), des jouets, jeux vidéo, des vélos, des lampes, objets de décoration, meubles de cuisine, lits, commodes, canapés, sièges, mobilier de jardin…

« Nous vendons ce que nous collectons, à savoir tout sauf les matelas, pour des raisons d’hygiène, et les vêtements, car c’est l’association lexovienne ABI qui s’en charge » , résume une bénévole de l’association, Sabine Michaux.

Qui va y officier ?

Les bénévoles de l’association, par roulement, mais surtout les trois salariés de cette dernière qui seront recrutés à la fin de la semaine. À savoir  « un coordinateur de l’activité, qui aura sous sa coupe deux contrats aidés (CAE) : un valoriste qui répare et nettoie les objets et un animateur dédié à la sensibilisation au recyclage et au tri, notamment dans les écoles », liste Patrick Comet, membre du bureau de l’association.

Les rayons de cette boutique seront-ils bien remplis ?

Depuis novembre, « le bouche-à-oreille a bien fonctionné et 4 000 objets ont déjà été collectés », sourit Sabine Michaux. Aucun risque que les rayons soient vides… Au contraire :  « Il est temps qu’on ouvre la boutique car on stocke beaucoup et le but c’est de vendre pour pouvoir collecter de nouveau. »

À qui cette boutique particulière est-elle ouverte ?

À tous !  « Il n’y a aucune condition, ni de revenu ou autre, pour être client de la boutique », confirme Patrick Comet. Certains viendront pour se meubler selon leur budget, d’autres pour acheter d’occasion plutôt que de surconsommer. Mais les bricoleurs y trouveront aussi leur bonheur (baby-foot à retaper ou meuble à la peinture datée), tout comme les collectionneurs d’objets vintages.

Quels seront les prix pratiqués ?

Ils seront estimés par les bénévoles au cas par cas. Mais, sur les étiquettes déjà apposées sur les objets exposés, on peut trouver un fauteuil à 50 €, un livre à 50 centimes ou un lot d’assiettes pour une poignée d’euros.

Pays d’Auge ressourcerie, 11, quai des Remparts à Lisieux. Tél. 07 68 72 59 33. Collecte sur place le mercredi, de 15 h à 18 h ; le samedi, de 9 h à 13 h et toute la semaine dans un conteneur à la déchèterie de Lisieux. Boutique solidaire ouverte à partir du samedi 11 février : le mercredi et le vendredi, de 15 h à 18 h ; le samedi, de 10 h à 13 h et de 15 h à 18 h.

Source.

Auteur de l’article : Pays d'Auge Ressourcerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *